Êtes-vous 5% meilleur?

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5% de l’année s’est déjà écoulée

Nous sommes le 19 janvier et un peu plus de 5% de notre année est derrière nous.

Alors. Êtes-vous 5% meilleur?

Vous le savez, je ne crois pas aux bonnes résolutions.

D’ailleurs, passablement d’études le prouvent: près de 90% de gens ont déjà abandonné ou vont abandonner leurs bonnes résolutions d’ici la fin du mois de janvier.

Mieux vaut donc se rendre à l’évidence: l’année prochaine, ne prenons pas de bonnes résolutions. 🙂

Voici mon alternative: l’amélioration continue de soi par petits pas.

Pas besoin d’attendre le début de l’année. Vous pouvez commencer maintenant.

Mais je l’avoue: commencer le 1er janvier ou le premier jour d’un nouveau mois peut être un peu plus stimulant.

Pourquoi échouons-nous nos bonnes résolutions?

Je suis convaincu que la plus grosse erreur est de commencer le 1er janvier… Pourquoi ne pas avoir commencer plus vite? Si ce désir de changement, d’évolution est si brulant?

Par ailleurs, je remarque que souvent l’objectif est trop ambitieux. Le chemin a parcourir est trop sinueux.

Je m’explique. Imaginons que je souhaite perdre 15 kg d’ici le 31 décembre. Je pense que c’est réalisable pour la plus part d’entre nous. Mais cela demande de gros efforts au quotidien ainsi que de grands changements dans sa vie.

Ces 15 kg. C’est le but final. Mais le chemin à parcourir est de perdre, en moyenne, plus d’un kilo par mois.

Et nous le savons, il va y avoir des hauts, des bas, des hauts, des bas, des hauts…

Il va falloir se battre tous les jours de l’année. Et parfois, ça va être très difficile.

Mieux vaut viser plus petit.

Lorsque j’ai voulu, en 2018, passer un palier en course à pied, j’ai simplement décidé de courir tous les jours.

Ça peut paraitre énorme. Le genre d’objectif à justement ne pas se fixer. Car trop gros.

Je tenais vraiment à courir tous les jours. Car je savais que c’était une des solutions afin que je puisse encore progresser.

J’avais atteint un palier après 15 ans de course à pied et avoir essayé différentes méthodes.

Je me suis donc fixé un objectif quotidien de courir 2 km au minimum.

Assez petit pour ne pas reculer devant l’exécution de la tâche et assez grand pour que cela soit “valable”

Si j’avais visé plus grand, je n’aurais certainement pas tenu longtemps.

Quelques jours, tout au plus.

Même pas le temps d’arriver au fameux 19 janvier et me demander si je suis 5% meilleur.

Cette année, je suis 5% meilleur.

Entrain de faire du gainge dans le Lavaux en Suisse
Apaisant coucher de soleil dans le Lavaux (Suisse)

Mes micro-objectifs sportifs quotidiens de l’année sont:

  • 5 pompes
  • 10 secondes de gainage
  • 3 tractions

… au minimum, je le rappelle. Car je fais très souvent plus.

Mais quand je ne suis pas motivé. Ou lorsque j’arrive le soir et j’ai oublié de faire ma petite routine, je n’ai pas d’excuse.

C’est si petit, si rapide à faire que je le fais de toute façon.

Une fois lancé, j’en fais très très souvent plus.

Cela me demande peu d’effort et je progresse.

Alors. Êtes-vous 5% meilleur?

Si oui, bravo et continuez comme ça.

Si non. Choisissez maintenant un seul objectif. Pas trop ambitieux. On peut toujours le faire évoluer par la suite.

Par exemple, terminer ce livre qui traine depuis 10 ans et que vous n’avez jamais réussi à lire plus que quelques pages…

1. Objectif: terminer ce livre d’ici 30 jours.

2. Le chemin: il y a 150 pages. Cela fait 5 pages à lire par jour.

C’est faisable. Difficile de trouver une excuse, n’est-ce pas?

Et je pense que cette technique fonctionne pour tout…

Il faut commencer par quelque chose que nous sommes certain de pouvoir tenir. Se fixer un objectif raisonnable.

Vous souhaitez perdre du poids. Admettons: 6 kg d’ici la fin de l’année. Cela fait 500 grammes par mois

Vous souhaitez progresser en endurance: courez 3x/sem minimum. Votre objectif de distance ou durée par sortie doit être petit. Pour revenir à mon challenge de courir tous les jours 2 km au minimum. Je crois qu’aujourd’hui, je me fixerais: courir tous les jours au minimum 500m. Comme cela, les jours où ça ne va vraiment pas, que la motivation n’est pas là, on hésite encore moins et on fait quand même “tourner la machine”. C’est essentiel car:

Si tu abandonnes une fois, ça devient une habitude.

Croyez-moi, si vous souhaitez le succès à long terme, les actions qui vous mènent à votre objectif doivent être aussi petites que possible.

Rien n’empêche, une fois “en action”, d’en faire plus que ce qui est prévu initialement…

Qu’est-ce que vous en pensez? Avez-vous des techniques pour atteindre vos objectifs à coup sûr?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Couverture du livre 9 astuces pour OSER courir à jeun

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "9 astuces pour OSER courir à jeun"