Jeûner durant l’adolescence

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

J’ai (vraiment) découvert la pratique du jeûne il y a quelques années seulement. Je ne l’ai donc jamais testée volontairement durant mon adolescence. Je donne mon avis, dans cet article, à la question posée par Timothée (17 ans) du blog course en montagne: est-ce conseillé de jeûner durant l’adolescence?

Ecouter son corps

Je commence directement avec l’exemple d’un enfant de 10 ans, dans ma famille. Un matin, après une nuit normale de 12 heures de sommeil, je lui demande ce qu’il souhaite pour le petit déjeuner. Il me répond: “je n’ai pas très faim, j’attendrai le repas de midi”. Sa réponse m’impressionna; à l’écoute de son corps et non de ses habitudes. Je crois donc que premièrement, il est essentiel de se fier à ses sensations et son ressenti.

Commencer petit

Deuxièmement, comme dans beaucoup de domaine, l’important est de commencer petit. Y aller pas à pas. Petit à petit. De cette manière, on ne prend pas (peu) de risque.

12 heures de jeûne: facile !

Pour un ado comme un adulte, il est facile et sans risque de réussir son premier jeûne de 12 heures. Prenons l’exemple que le dernier repas a été pris à 20h, un coucher à 22h et un reveil à 6h. En effet, tenir jusqu’à 8h n’est pas mortel… essayez et redites-moi dans les commentaires 🙂

Assiette vide avec services pour illustrer le fait de jeûner durant l'adolescence.
Ne pas manger pendant quelques heures, c’est facile et si bénéfique.

Augmenter la durée du jeûne petit à petit

Après avoir réussir un jeûne de 12h, on peut sans autre essayer de pousser un peu plus loin. Pour un rapport effets/efforts, il est souvent conseillé de faire des jeûne de 16-18 heures. Moins longtemps, c’est déjà très bien. Plus longtemps, les gains ne seront pas aussi proportionnellement importants. A essayer, à tester, à retester!

Jeûner à sec

Je parlais, ci-dessus, de jeûne intermittent. C’est-à-dire ne pas manger durant au moins 6h avec l'”autorisation” de boire de l’eau uniquement. Le jeûne sec consiste quant à lui à ne pas manger et ne pas boire. Ses effets sont encore plus puissant que l’intermittent. Je ne l’ai encore jamais testé plus de 12h… mais je pense que ça pourra me faire, prochainement, un excellent défi pour tenir 16, 18h ou plus. Quoi qu’il en soit, je ne vous conseille pas de commencer votre découverte du jeûne par un jeûne sec. Relisez les conseils un peu plus haut 😉

Jeûner durant l’adolescence oui ou non?

Alors, jeûner durant l’adolescence est-il déconseillé? Je ne pense pas. Bien au contraire. Mais à condition de commencer petit, d’y aller pas à pas, écouter son corps et savoir dire stop s’il le faut.

Votre avis m’intéresse, dites-le moi dans les commentaires. Bon jeûne 🙂

  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.