Mon défi 10 jours: le jeûne technologique

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le jeûne technologique, c'est courir sans montre, libre
Quel bonheur de courir… libre.

S’entrainer avec sa montre ou une appli fait désormais partie des habitudes du coureur. Nous sommes habitués à ces technologies. Il est vrai que c’est une chance de pouvoir quantifier nos efforts et résultats pour mieux nous connaitre et mieux performer. J’ai décidé de bouleverser mes habitudes avec ce défi de 10 jours… en pratiquant un jeûne technologique. Explications.

Je pratique la course à pied depuis plus de 12 ans maintenant. J’ai parcouru le 80% de mes séances avec une montre cardiofréquencemètres ou une application dédiée à la pratique du running. Avec le recule, je me rends compte que je ne consulte pas ou très peu mes séances antérieures. Les seules fois où je regarde une séance rétroactivement, c’est avant une compétition pour “voir où j’en étais” il y a une année, mes temps de passage, revoir le profil… Durant un entrainement, j’aimais bien vérifier où je me situais au niveau cardiaque ou vitesse. Ces dernières années, à force, entre autre, de déceptions et bugs technologiques, je ne regardais presque plus mes perfs en live. Un jeûne technologique s’impose…

Jeûne intermittent technologique

C’est pour ces raisons que j’ai décidé de me lancer ce défi de 10 jours. La particularité, ce ne sera pas un jeun complet, mais un jeun intermittent… Je m’explique: durant les 10 prochains jours, à partir d’aujourd’hui le 17 juillet jusqu’au 27 juillet 2018, je m’entrainerai sans montre ou appli running. Les seules fois où je porterai une montre running seront lors des compétitions durant ce mois de jeun intermittent, soit à trois reprises.

Etape 1/10 accomplie

Il y a quelques heures, sous un soleil radieux et un thermomètre avoisinant les 25 degrés, je suis allé faire une séance running en forêt… sans montre ni appli ! Quel bonheur ! Je pense que cela à participé à mon bonheur. J’ai couru durant 20 minutes… heureux ! Je n’avais aucune pression (sociale? personnelle?) chronométrique ou kilométrique. Je me suis arrêté à deux reprises dont une fois pour prendre la magnifique (heiiiiin! 😉 ) photo ci-dessus. Zéro pression… alors qu’habituellement il fallait se battre pour sortir son smartphone, le déverrouiller et mettre sur pause son appli ou directement sa montre. Je ne parle même pas de la galère lors de mauvais temps.

Un petit pas de plus

Aujourd’hui, j’ai pu être plus présent, mieux à l’écoute de mon corps et de mon environnement, si magnifique: un petit pas de plus vers le running minimaliste, vers le bonheur de courir heureux, de courir libre !

Et toi, tu as déjà essayé de courir sans montre? Ou à la recherche du minimalisme?

  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.